Le Forum Officiel du Blog Arbiter-Major !

Forum officiel du blog Arbiter-major. Venez discuter de Halo et Co. ! Ou de la Xbox 360, tous ça dans la même ambiance que le blog Arbiter-major.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prolode Ghost Of Onix

Aller en bas 
AuteurMessage
Keyes
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 22
Localisation : Pillar of Autumn
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Prolode Ghost Of Onix   Mar 24 Juil - 20:00

Ghosts Of Onyx
Prologue

La victoire de la compagnie Beta sur Pegasi Delta
3 JUILLET 2545, 1135 HEURES ( CALENDRIER MILITAIRE )
PEGASI-B SYSTEME 51, ZONE CIBLE APACHE, PLANETE PEGASI DELTA

Le pod heurta le sol, et le métal vola en éclat et en étincelles.
De l'interieur de son cocon de titane, derriere les diverses couches de
métal absorbantes, le SPARTAN-B292 regarda les sombres étoiles filer
dans son champ de vision, il sentit le gout du sang dans sa bouche et
celui de l'air compressé dans ses poumons.

Les reflexes de Tom refirent surfaces : il repoussa le cadre
déformé du pod et plissa les paupières devant l'aveuglante lumière
bleuté du soleil.

Quelquechose n'allait pas. 85 Pegasi-914A était sensé être un
petit soleil jaune. Celui-là était d'un bleu électrique - le bleu du
plasma bouillonnant.

Il sauta, roula sur le côté alors que le souffle de l'explosion
déferlait sur lui. Les couches externes de de son armure d'Infiltration
Semi-Automatisée bouillirent et s'effritèrent comme la peau après un
mauvais coup de soleil.

"Ton entrainement" lui avait dit son instructeur, le Lieutenant
Colonel Ambrose, " Ton entrainement doit devenir une partie de ton
instinct. Persévère jusqu'à ce qu'il fasse partie de tes propres os."
Tom réagit instinctivement; une vie d'entraiement prenant le dessus.

Il leva son fusil d'assaut MA5K et fit feu dans la direction du tir de plasma, prenant le temps de balayer la zone.

Sa vision retrouva sa netteté et, alors qu'il rechargait son arme,
il pu enfin voir la surface de Pegasi Delta. Ca aurait pu être l'enfer
: des pierres rouges; un ciel orange rempli de poussières; les
cicatrices de douzaines d'impacts et de cratères l'entouraient; et
trentres mètres devant, des eclaboussures violet sombre se répandant
sur le sable. Du sang de Jackal.
Tom passa son arme à l'épaule et avanca prudemment jusqu'au
extra-terrestres à terre. Il y en avait cinq, avec d'importantes
blessures à leurs courtes jambes. Il les acheva chacun avec un balle
dans leurs anguleuses têtes de vautour, puis il s'agenouilla, les
soulagea de leur grenades à plasma et leur retira leur boucliers
d'avant-bras.

Bien que Tom portait une combinaison d'Infiltration
Semi-Automatisée complète (souvent appelée SPI, pour Semi-Powered
Infiltration, par les technicien de la Section Trois (ndt: SPI se lit
comme"spy" qui signifie "espion" en anglais), les plaques resistantes
et les panneaux photo-réactifs ne pouvaient encaisser que peu d'impacts
avant de devenir inutilisables. Le camouflage de la combinaison hésita
avant de se stabiliser malgré tout, et une fois encore il se fondit
dans le terrain rocailleux.

Chaque SPARTAN-III avait reçu un entrainement intensif dans
l'usage de l'équipement ennemi, alors Tom allait improviser. Il attacha
l'un des boucliers des Jackals sur son avant-bras. C'était une
excellente protection, tant que vous vous rappelliez de vous mettre à
genoux derrières et de protéger vos jambes, chose que les plus
imposants soldats de l'UNSC avaient du mal à faire.

L'interface de sa visière s'éveilla, affichant une carte
topoligique d'un vert évanaissant. Cent kilomètres au dessus, le
satellite espion de la taille d'une balle de baseball, STARS (Stealth
Tactical Aerial Reconnaissance Satellite), se mit en ligne.


Un unique point clignotant apparut, représentant sa position. Tom était à cinq kilomètres de la cible principale.

Il observa l'horizon et vu la cité-usine Covenant au loin, se
détachant à peine du sol de roche, comme un chateau de rouille d'où
s'échappaient d'immenses volutes de fumée et au plus profond duquel on
aprecevaient des pulsations de plasma bleu. Au delà de
l'usines'étendait le rivage lavande d'une mer toxique.

De nouveaux points apparurent sur son écran tête-haute...une
douzaine, deux douzaines et bientôt des centaines. Le reste de la
Compagnie Beta était en ligne. Deux cents quatre-vingt onze points.
Neuf avaient donc échoué, morts lors de la rentré dans l'atmosphère, de
l'impact ou tués par les forces Covenants avant de pouvoir sortir de
leurs pods.

Après la mission, il allait devoir vérifier la liste pour
connaitre les pertes. Pour l'instant, il enfouit ses sentiments dans un
recoin de son cerveau.

Tom soupira de soulagement quand il vit que les huit X
representant les Rodeurs Black Cat étaient bien sur son écran.
C'étaient leur seul moyen de s'échapper de ce cailloux une fois
l'opération TORPEDO accomplie.

Du texte défila sur son écran : "ESCOUADE FOXTROT RENDEZ-VOUS AU
VECTEUR ZERO HUIT SIX. APPORTEZ VOTRE AIDE A L'ESCOUADE INDIA."

Répondre n'était pas nécessaire. Les ordres étaient diffusés par
STARS et le moindre rupture du silence radio révèlerait leur position.

Trois des points clignotèrent, et un petit nombre disparut de sa
vue. B091 était Lucy, B174 Min et B004 Adam. Ses amis. L'escouade
Foxtrot.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archivejedi.forumactif.fr
Keyes
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 22
Localisation : Pillar of Autumn
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   Mar 24 Juil - 20:01

Code:
Double post autorisé car sinon le poste trop long n'est pas autorisé

Tom bondit en avant, trouva un affleuremnt rocheux et s'y mis à couvert, les attendant.

Pour rester concentré et ne pas se faire distraire par les
tambourinements de son coeur, il se remémora une fois de plus
l'opération TORPEDO. Pegasi Delta abritait une usine Covenant. Le mer
de cette petite planète était inhabituellement riche en deuterium et
tritium, que les Covenants utilisaient pour leurs réacteurs à plasma.
L'usine fabriquait le carburant et ravitaillait leurs vaisseaux,
faisant de cet avant-poste une cible prioritaire de l'UNSC. Il
permettait à l'ennemi un accès facile à l'espace humain.
Il y avait eu d'autres opérations pour neutralyser l'usine.
L'USNC CENTCOM avait envoyé des charges nucléaires, lachées depuis le
sous-espace, mais le plutonium émettait une aura de Cherenkov en
entrant dans l'espace normal perturbant toutes les procédures de
camouflage. Les Covenants les détectaient et les détruisaient.
Dans le même ordre d'idée, le nombre de vaisseaux Covenants
était trop important près de la planète pour envoyer une charge depuis
l'espace normal. Idem pour une invasion en règle ou même l'envoi de
Helljumpers. Il ne restait plus qu'une chance à l'UNSC avant que les
Covenants ne renforcent leurs défenses.


Ils furent donc envoyés.


Les trois cents Spartans de la Compagnie Beta avaient été laché sept heures auparavant dans le sous-espace depuis le Croiseur All Under Heaven.
Ils avaient enduré le voyage dans des pod d'insertion orbitale à longue
portée, souffrant des affreuses nausées dues au passage sans protection
dans l'espace normal avant de connaitre la température infernale de
l'entrée dans l'atmosphère de Pegasi Delta.

Grace au chaleureux accueil de ces cinq Jackals, Tom savait
qu'ils avaient été détectés, mais les Covenants n'avaient peut être pas
encore conscience de la taille de la brèche dans leur système de
défense. Il devait bouger rapidement, se servir de ce qu'il restait de
l'élément de suprise, s'occuper de l'usine et, si possible, des cibles
secondaires qu'étaient l'entrepot de munitions et les réservoires de
méthane.

Ils pouvaient encore le faire. Ils devaient le
faire. Détruire cette usine triplerait la distance séparant l'espace
controlé par l'UNSC et les lignes d'approvisionnement Covenants.
C'était exactement ce pour quoi Tom était entrainé depuis ses six ans -
des années d'efforts, d'apprentissage et de pratiques. Mais même cela
risquait de ne pas être suffisant.

Il entendit le craquement du gravier sous une botte. Il se retourna, le fusil levé et vit Lucy.

Tous les SPARTANS-III se ressemblaient dans leur SPI. Avec les
motifs anguleux de son camouflage l'armure tenait autant de la cotte de
mailles, que du gilet par balles et du chameleon. Cependant Tom reconnu
la démarche courte et précise de Lucy.

Il fit le vieux signe de bienvenue des Spartans : les deux doigts
au dessus de la visière. Elle lui répondu par un infime hochement de
tête.

Tom lui tendit un bouclier de Jackal et deux grenades à plasma.

Adam arriva le suivant, suivit, dix secondes plus tard, par Min.

Quand ils eurent tous mis en place leurs boucliers, Tom fit une
série de gestes rapides, leur ordonnant d'avancer en arc de cercle.
Discrètement mais rapidement.

Alors qu'il se levait, le tonnerre gronda, des eclats de feu
zébrèrent le ciel, et une ombre les recouvra - et s'évanouie. Deux
chassseur Séraphins, à l'élégante forme de larme, rugirent au dessus de
leur couvert.

Un trait de plasma passa cent mètres derrière eux - et un spasme de feu implosa, éclaboussant son escouade.

Tom sauta de côté, activa son bouclier Jackal et le teint entre
lui et les flammes de trois-cents degrés qui aurait fait fondre son
armure SPI comme du beurre. Le bouclier vascilla, blanchissant sous
l'effet des radiations; la peau de sa main se couvrit de cloques.

La tempète de plasma ralentit...se calma...se dipersa. L'air refroidit.

L'appui aérien Covenant était déjà de la partie. Cela rendait la situation cent fois plus difficile.

En un battement de paupières, Tom passa de TACMAP à TEAMBIO. Tous
les membres de l'escouade Foxtrot avaient un rythme cardiaque déchainé
et une pression sanguine importante. Mais ils étaient tous dans le
vert. Tous vivants. Bien.

Il sprinta. La discrétion n'avait plus d'importance. Atteindre
l'usine, où ils seraient à l'abris des Séraphins, était tout ce qui
comptait.

Derrière lui, Lucy, Adam et Min se mirent en ligne, parcourant le
sol aride en de longues enjambées, atteignant les trentes kilomètres
par heure.

Des ovales rouges apparurent sur l'écran de Tom : une nouvelle
vague de Séraphins. Plus importante que la
première...trois...six...dix.

Tom lanca un regard circulaire et vu ses camarades, des centaines
de Spartans courant au travers du terrain accidenté. La poussière de
leur charge remplissait l'air et se mélait à la fumée due aux premiers
tirs de plasma.

Trois Spartans ralentirent, se tournèrent et mirent à l'épaule
leurs lance-missiles M19-B SAM. Ils tirèrent. Les missiles filèrent
dans l'atmosphère, laissant de petites trainées de vapeur.

Le premier rebondit sur le bouclier du Séraphin le plus proche;
le missile explosa sans endommager l'appareil. L'onde de choc le
projeta néamoins sur le chasseur voisin. Les deux vaisseaux
tremblèrent, chutèrent de quinze mètres avant de se redresser
péniblement - mais les parties inférieures de leurs structures
raclèrent le sol, dissipant ce qui restaient des boucliers, et ils se
crashèrent, voltigeant comme de simples jouets dans un déluge de feu.

Les deux autres missiles frappèrent les cibles, surgargeant leurs
boucliers, laissant les Séraphins couverts de suie mais malheureusment
intacts. Tom put voir les chasseur rompre les rangs et arréter leur
attaque.

Une petite victoire.

Tom ralentit et regarda les six Séraphins restants plonger et
relacher leurs charges de plasma, puis ils remontèrent, tournèrent et
s'évanouirent dans la brume.

Chacune des charges de plasma était une sphère de lumière qui
s'allongeait en une lance de matière bouillante. Quand elles heurtèrent
le sol, elles explosèrent et se dispersèrent, propulsées à trois cents
kilomètres par heure.

Un mur de flamme s'éleva à la gauche de Tom, ce qui activa le
camouflage de son armure, lui donnant une évanaissante couleur bleue.
Mais il ne bougea pas. Il restait fixé sur les cinq autres foyers qui
enveloppaient tant de Spartans. Le plasma ralentit, toujours bouillant,
et, à mesure qu'il refroidissait, il se tranforma en de fins filets de
brume, laissant apparaitre un sol vitrifié dont les seules
imperfections étaient quelques os calcinés.

Sur la TACMAP des douzaines de points s'évanouir.

Lucy dépassa Tom. Sa vue ramena Tom à l'action et il reprit sa course.

La peur devrait attendre. La revanche aussi. Une fois cette usine détruite, ils auraient tout le temps.

Tom recentra la TACMAP sur la cible, désormais à seulement cinq-cents mètres.

La lumière qui émanait du centre de l'usine était trop intense
pour qu'on puisse la fixer, projetant de folles ombres sur la forêt de
tuyaux et de cheminées. La structure s'étalait sur un kilomètre carré
avec des tours atteignant les trois-cents mètres, parfaite pour des
snipers.

Tom se forca à accélérer et dépassa Lucy, Adam et Min, changeant
sans cesse de direction. Ils comprirent et imitèrent sa course
erratique.

Un jet de plasma explosa près de ses pieds. Se courbant, il se
fraya un passage au travers de la pluie de projectiles. Ses soupcons
sur les snipers étaient donc confirmés. Tout en courant et esquivant,
il jeta un coup d'oeil en direction de l'usine. Son interface s'ajusta
automatiquement, opérant un agrandissement par cinq.

Il y avait une autre menace : la lumière ondulante de boucliers,
des boucliers de Jackals. Et, dans la pénombre, le regard arrogant
d'une Elite en armure violette fixé sur lui.

Tom s'arreta net, dérapant, il attrapa le fusil de sniper
accroché dans son dos et observa au travers de la lunette. Il calma sa
respiration saccadée. Un tir de plasma effleura son épaule, brulant le
revètement de la SPI et sa peau, mais il ignora la douleur, irrité que
le tir l'ait momentanément fait perdre sa cible de vue. Il attendit le
prochain moment qui sépare deux battements de son coeur et pressa la
détente.
L'impact projeta l'Elite. L'articulation du cou de l'armure
explosa. Tom tira une seconde fois, touchant le dos. Un brillant jet de
sang bleu eclaboussa les tuyaux.
Les Jackals émergèrent des ombres entourant l'usine, se frayant un passage au travers des tubes et de la machinerie.
Il y en aviat des centaines. Des milliers.
Et ils ouvrirent tous le feu.
Tom se jeta à terre, s'applatissant au creux d'une petite
dépression. Adam, Min et Lucy pointèrent leurs fusils, prêt à faire
feu.
Le traits de plama et les aiguilles de cristal ricochaient au
dessus de la tête de Tom. Trop nombreux pour être esquivés. L'ennemi
n'avait pas besoin de les voir. Il leur suffisait de remplir chaque
centimètres carrés d'air de projectiles mortels. Son escouade était
bloquée, une cible facile quand les Séraphins repasseraient.
Comment les Covenants avaient-ils pu mettre sur pied une contre-attaque si rapidement?

S'ils avaient été detecté plus tôt, leurs pods auraient été
pulvérisé avant de toucher terre. A moins qu'ils n'aient eu l'extrème
malchance de débarquer alors qu'un croiseur été arrimé à l'usine. STARS
aurait-il pu raté quelquechose d'aussi gros?

Une des première leçon du colonel Ambrose lui revint en mémoire :
"Ne vous reposez pas sur la technologie. Les machines ne sont pas
fiables."

La radio de TOM s'éveilla : "Escouade M19 SAM executez la
maneuvre Bravo, la cible est désignée. Que les autres escouade se
tiennent prêtes."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archivejedi.forumactif.fr
Keyes
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 22
Localisation : Pillar of Autumn
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   Mar 24 Juil - 20:01

Code:
Triple...

Tom comprit : ils avaient besoin d'un couvert. Et le seul couvert était l'usine.

Six trainées de fumée foncèrent vers le batiment. Les missiles M19
détonèrent au contact des tuyaux et des conduits de plasma - explosant
en un nuage de fumée noir et d'étincelles bleues.

Le feu ennemi se tarit.


C'était leur ouveture.


Tom sauta sur ses pieds et sprinta vers les plus épaisses fumées.L'escouade Foxtrot le suivit.

Chacun des Spartans présents sur le champ de bataille chargèrent
en même temps, des centaines de silhouettes que les armures SPI
rendaient floues, courant et tirant sur des Jackals médusés,
apparaissant telle une armée de fantomes, moitiés liquide, moitiés
ombre, à la fois mirage et cauchemar.


Leur cri de guerre s'éleva, écrasant le bruit des tirs et des explosions.

Tom hurla avec eux - pour ceux qui étaient tombés, pour ses amis
et pour que coule le sang de ses ennemies. Le son en était
assourdissant.


Les Jackals rompèrent les rangs, fuyant, faisant d'ux des cibles faciles avec leurs boucliers abaissés.


Mais des centaines d'autres tinrent bon, positionnant leurs boucliers pour former une phalange invincible.

Tom dirigea l'escouade Foxtrot vers les ombres brumeuses de
l'usine. Il trouva un tuyau de la taille d'un acajou d'où coulaient de
l'eau condensée et du réfrigerant verdâtre et se mit à couvert
derrière. Au travers de la brume, il vu Lucy, Adam et Min prendre
position eux aussi. Il leur donna ses ordres de la main : Avancer et Tuer.

Il se retourna, son fusil MA5K levé - et se retrouva face à une
Elite Covenant, ses mandibules tranchantes séparées en une impossible
mimique de sourire humain. Le monstre tenait une épée à plasma dans une
main et un pistolet dans l'autre.


Elle attaqua.

Tom fit un pas de côté, évitant de justesse la lame, mit son pied
entre les jambes top espacées de l'Elite et poussa et tira dans le même
mouvement.

L'Elite s'écroula sur le sol, et Tom la bloqua tout en vidant son
chargeur au traver de la fante de son casque. Il ne l'avait pas raté.


L'escouade Foxtrot s'approcha, laissant six cadavres de Jackals derrière elle.

Du champ de bataille, dans leur dos, vinrent de rapide vague de
chaleur, accompagnées de soudes explosions. Des grenades à plasma.

Les Jackals et les Elites sortirent de leur couvert, dans
l'usine, et se ruèrent sur le reste de la compagnie Beta, réalisant
peut être qu'affonter des spartans dans un lieu confiné équivalait à un
suicide.

La masse des milliers de Covenants heurtat les deux cents
Spartans. Les balles traçantes, les épines de crystal, les sphères de
plasma et le miroitement des boucliers donnaient au tout un air de
chaos.

Les SPARTANS-III bougeait avec une vitesse et des reflexes avec
lesquelles aucun Covenant ne pouvait rivaliser. Ils esquivaient, briser
des nuques et des côtes et, avec des épée prises à l'ennemi,
tranchaient au travers des Covenants jusqu'à ce que des rivière de sang
bleu parcourent le champ de bataille.

Tom hésita, déchirait entre s'enfoncer plus profondément dans
l'usine et achevaer la mission ou venir en aide à ses camarades. On ne
laisse pas ses amis derrière.


Le ciel s'assombrit, les nuages tournant au gris acier.


La liaison COM de Tom grésilla : "Omega Trois. Execution immédiate! MAINTENANT!"


Cela le stoppa sur place. Omega Trois était le code de panique, une ordre de dispersement prioritaire.


Pourquoi? Ils étaient en train de gagner.


Tom vu les nuages bouger. Seulemnt...ce n'étaits pas des nuages.

Tout devint clair. Pourquoi il y avait tant de Covenants ici.
Pourquoi des Séraphins, des appareils destinés au combat spatial, les
attaquaient.

Sept croiseurs Covenant émergèrent des nuages. Leurs coques
bulbeuses de près d'une kilomètre de long projetaient des ombres sur
tout le champ de bataille. Si ces vaisseaux avaient été en formation,
se réapprovisionnant au dessus du complex, STARS les avait peut être
considérés comme faisant partie intégrante de l'usine.

"On doit les aider", murmura Lucy sur la liaison TEAMCOM.


"Non", répondit Min, faisant un bref mouvement de la main."L'ordre Omega Trois."


"Nous ne sommes pas en train de fuir", coupa Adam.

"C'est vrai", répondit Tom. "Nous ne fuyons pas. L'ordre
est...inaproprié." Malgré les controles envirronementaux de son armure
SPI il se sentait gelé.

Des chasseurs séraphins soritent des croiseurs, des douzaines, et
se regroupèrent en essaims. Des puits de lumière apparurent depuis le
ventre de chacun des croiseurs, des ascenseur gravitationnels d'où se
deversaient des centaines d'Elites.

[color=White]"De toute façon, nous ne pouvons
pas les aider", murmura Tom à son équipe. La moitié de la compagnie
Beta se retourna pour faire face à la nouvelle menace. Il n'y avait
aucune chance, même pour des Spartans, mais ils gagneraient du temps
pour permettre aux autres de se mettre à couvert.

Se mettre à couvert était une tactique bien futile, pourtant.
Sept croiseurs covenants avaient bien assez de puissance de feux pour
neutraliser même deux-cents Spartans. Ils pouvaient les clouer au sol,
envoyer des renforts par milliers, voir même, s'ils le voulaient,
vitrifier toute la planète depuis orbite.


Il ne restait qu'une option.


"Le noyau", leur dit Tom. "C'est toujours notre mission, mais aussi la seule arme assez puissante en notre possession."

Une hésitation, le temps d'un battement de coeur, puis les quatre
lumière vertes clignotèrent. Ses amis étaient bien conscients de ce
qu'il voulait.


L'escouade FoxTrot repartit comme un seul homme, fonçant au travers de l'usine, esquivant tuyaus et caisses.


Un groupe de six Elites était devant eux, accroupis derrière un entrelacs de conduits.

Tom leur jeta une pleine poignée de grenades, pour les
désorienter, tout en continuant de courir. Tout retard - même pour
engager des ennemis qui pourraient leur tirer dans le dos - risquait de
leur faire perdre leur dernière chance.


Les Elites survivantes se regroupèrent et tirèrent.


Adam tomba, tenant d'une main l'éclat de cristal qui avait pénétrait son armure et le bas de sa colonne.


"Allez", leur cria Adam, tout en leur faisant signe de partir. "Je vais les retenir."


Tom ne s'arrêta pas. Adam savais quoi faire : se battre jusqu'à son dernier souffle.



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archivejedi.forumactif.fr
Keyes
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 22
Localisation : Pillar of Autumn
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   Mar 24 Juil - 20:01

Code:
Quadruple ^^

[color:5249=blue:5249] Le noyau était cent mètres devant. Impossible de le louper,
tellement brillant que la visère de Tom se polarisa automatiquement à
son maximum, sans pour autant réussir à filtrer tout l'éblouissement.
Le noyau faisait la taille d'un immeuble de dix étages, pulsant comme
un coeur gigantesque, nourri par des tubes brillants et des conduits
fumants, incrusté d'électronique cristalline. C'était une merveille
d'ingénieurie extra-terrestre, aussi complexe que fragile.

"Tubes réfrigerants principaux là et là," cria Tom dans le canal
TEAMCOM tout en les désigant du doigt. "Je m'occupe de la valve de
sortie."


Les lumières de Min et de Lucy clignotèrent.

L'interface de son casque se brouilla, avant de s'éteindre en un
flash. Le puissant champ électromagnétique généré par le réacteur
détraquait tous leurs appareils électroniques.

Il trouva la valve, un complexe mécanisme de la taille d'un
Pelican, juste en dessous de la chambre principale. Il déroula la corde
de thermocarbone et la passa deux fois autour de la valve. Il s'éloigna
et activa la charge. Un trait d'une lumière grésillante entoura la
valve, tranchant la machinerie Covenant en deux blocs distincts.

Tom jeta un coup d'oeil à Lucy. Elle posa un charge sur l'un des
deux princpaux tubes réfigérants, puis enclencha le compte-à-rebours.

Min faisait de même, lorsqu'il disparut dans une explosion
assourdissante. Le noyau brilla, plus éblouissant encore que le soleil.
Du liquide de refroidissement s'échappait en hurlant du tube éventré et
l'alarme s'enclencha.


"Non !" hurla Lucy.


Elle courut vers le nuage toxique boursouflé. Tom la saisit par le poignet, la forçant à s'arrêter.


"C'est finit," lui dit-il, "le champ électromagnétique a du déstablisier sa charge."


Elle lutta et sortit de son étreinte.


"On doit sortir de là," lui dit-il.


Elle hésita, avançant d'un pas vers Min.


La base de la strucure grondait et commencait à fondre et à fléchir sous le noyau surchauffé.

Elle se retourna vers Tom, aquiesca, et ils s'enfuirent plus
profondément encore dans l'usine, au milieu des tubes et des
gouttières, marchant dans des flaques de liquide bouillant.


La charge qu'avait posé Lucy s'activa et mit fin au rugissement des alarmes.

Même dos au réacteur, courant à en perdre haleine, l'éblouissante
lumière doubla d'intensité quand la phase critique fut atteinte.
C'était trop difficile à endurer, même derrière sa visière polarisée,
et Tom arrivait à peine à entrouvrir les yeux.

Ils tournèrent à un coin, dévalèrent des escaliers et
débouchèrent sur une passerelle en cul-de-sac. Cinq-cents mètres plus
bas, un océan s'acharnait en grondant sur la falaise rocheuse.

Ils avaient traversé toute l'usine pour arriver là où les tubes
pompaient l'eau nécessaire au bon fonctionnement de l'installation.


Lucy regarda l'usine derrière elle, puis Tom. Elle lui tendit la main.


Il l'a prit.


Ils sautèrent.

En chute libre, Tom lutta pour replier ses jambes. Lucy lacha sa
main avant de redresser son corps. Il fit de même et tendit ses jambes
une fraction de seconde avant de frapper l'eau. L'impact le secoua, il
sentit le gout salé de l'eau qui infiltrait son casque. Il nagea vers
la surface. Son armure SPI se gorgeait d'eau, l'alourdissant d'autant
plus. Il atteint la surface, battant des jambes aussi fort qu'il le
pouvait pour rester à l'air libre. Il agrippa l'ouverture de son casque
et le retira.

A côté de lui, Lucy avait elle aussi retiré son casque, reprenant son souffle.


"Regarde", dit-il, en indiquant le haut de la falaise d'un mouvement du menton.

Depuis cet angle, Tom voyait les croiseurs Covenants au dessus du
champ de bataille. Des traits de lumière partaient de leurs flancs pour
aller heurter ses frères Spartans. Toute la puissance de feu d'un
vaisseau de guerre... comment pouvait-on survivre à ca?

Un second soleil apparu. Le noyau se brouilla et la lumière
emplie le monde. Les croiseurs gémirent, se tordirent, leur coque
bouillant sous l'extraordinaire chaleur. Il se désintégrèrent, réduit
en d'informe tas de plasma.


Le haut de falaise se brisa en débris fondus.


"Plonge!" cria Tom.

Lui et Lucy se propulsèrent sous l'eau pour échapper à l'onde de
choc incandescente. Son armure emplie d'eau allait peut être lui sauver
la vie. Au dessus de lui, l'eau se vaporisa. Des gouttes de roche et de
métal en fusion coulèrent devant lui. La chaleur l'étouffait... une
main géante l'étranglant et le secouant jusqu'à ce qu'il sombre dans
l'obscurité.


Tom reposait sur le sol, haletant. Ils avaient presque coulé après
l'exposion, mais ils avaient réussi à enlever leurs armures et, vidés
de toute énergie, avaient nagè jusqu'à la côte. Ils avaient déambulé
aux limites du champ de bataille, jusqu'aux collines.


Lui et Lucy avaient rejoint le point d'extraction six, où était posé un des vaisseaux d'exfiltration camouflés.

Aucun renfort Covenant ne vint. Ils avaient tous été tués par
l'explosion du réacteur. L'opération TORPEDO était un succès, mais ce
succès avait couté la vie de presque toute la Compagnie Beta.

La seule chose qui restait de l'usine, des croiseurs Covenants et
des forces terrestres de la Compagnie Beta était un cratère vitrifié de
quatre quilomètres de diamètre. Pas d'os, pas même un morceau d'armure.
Rien. Des murmures dans le vent.
Lucy se releva, en s'adossant à la coque du rôdeur de classe
BlackCat, tremblant de tous ses membres. Elle commenca à descendre, en
chancellant, le long de la colline.


"Où vas-tu?"


"Des survivants," murmura-t-elle, avancant d'un pas uncertain. "Foxtrot. On doit y retourner."

Personne n'avait survécu. Ils avaient vérifié toutes les
fréquences COM, chercher le long de la côte, dans les champs et les
collines. Ils étaient les seuls.

Lucy était petite. Comme Tom, elle n'avait que douze ans, mais
avec seulement un mêtre soixante pour soixante-dix kilos, Lucy était
l'un des plus frêles SPARTAN-III. Sans son armure SPI et ses armures,
elle semblait encore plus petite.

Tom se leva et, calmement, l'ensera de son bras. Elle tremblait violemment.


"Tu es en plein traumatisme."


Il trouva une trousse de premier secours et lui injecta le coktail anti-trauma standard.


"Des survivants..." murmura-t-elle.

"Il n'y en a pas. Nous devons nous sortir de là. La batterie du
BlackCat sera épuisé dans quatre heures et nous ne serons plus capable
de sauter dans le Sous-Espace."


Elle se tourna vers lui, les yeux emplis de larmes. "Comment es-tu sur que nous sommes en vit?"

Tom était en vie. De ca, il en était certain. Mais lorsqu'il jeta
un dernier regard sur la plaine craquelée de Pegasi delta, il sut que
quelquechose en lui était mort, en même temps que la Compagnie Beta.


Il aida Lucy à monter dans le BlackCat et referma le sas.


Les moteurs du rôdeur s'éveillèrent en un murmure. Le vaisseau s'éleva et pointa vers le ciel assombrit.


Les mots de Lucy lui demandant s'ils étaient en vie furent ses derniers.

" Desarticulation vocale post-traumatique, " déclareraient les
experts. Et bien que de nouveau certifiée apte au combat, elle
resterait silencieuse - volontairement ou non - pour le reste de sa
vie.

Dans les années à venir, Tom se reposerait cette question chaque
jour. "Comment sommes-nous sur d'être en vie?". Quelque chose était
mort pour chaque Spartan ce jour-là.










_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archivejedi.forumactif.fr
Bako Fuinmalee
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   Mar 24 Juil - 20:02

Il à l'air d'être bien Exclamation Exclamation Exclamation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyes
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 22
Localisation : Pillar of Autumn
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   Mar 24 Juil - 20:04

Oui

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archivejedi.forumactif.fr
Bako Fuinmalee
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   Mar 24 Juil - 20:15

Contact Harvest à l'air d'être bien aussi ,surtout que j'aimerai savoir ce qui c'est vraiment passé à Harvest Exclamation Exclamation Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex12002
Grunt
Grunt
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 26
Localisation : Sur une planète quel`conte
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   Mer 31 Oct - 13:57

Vous savez tu si il l`aura un jour en francais !?

ou sinon qu`ont peux le trouver en francais sur internet!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bako Fuinmalee
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   Mer 31 Oct - 19:03

Je crois pas qu'ils soient traduit en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prolode Ghost Of Onix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prolode Ghost Of Onix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ghost.rider
» The Ghost Race - départ le 29/10 à 13h GMT
» [Parano] GHOST>RIDER vous salut !!
» anniversaire ghost rider
» GHOST STORIES + WHITE MOON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Officiel du Blog Arbiter-Major ! :: Halo :: Halo : Les Livres-
Sauter vers: